Alimentation et maladies cardiovasculaires

Il existe peu d’autres maladies qui puissent être influencées autant par notre style de vie que les maladies cardio-vasculaires. L'importance des facteurs nutritionnels n'est toutefois plus à démontrer dans la prévention des maladies cardiovasculaires.

Une alimentation saine pour le cœur est non seulement en mesure d’améliorer les taux de lipides sanguins, mais déclenche aussi d’autres mécanismes ayant une influence positive sur la santé cardiaque.

Le rôle de l'alimentation est particulièrement complexe car elle intervient à plusieurs niveaux : sur les événements eux-mêmes, sur les facteurs de risque et les marqueurs eux-mêmes liés aux processus et aux mécanismes intimes (inflammation, agrégation plaquettaire, oxydation des lipoprotéines, insulino-résistance...). 

 
Mieux connaître ses facteurs de risque cardiovasculaire permet de mieux adapter son alimentation

Quels sont vos facteurs de risques cardiovasculaires?

L'hypercholestérolémie, le surpoids, l'augmentation du tour de taille, l'hypertension artérielle, le diabète, l'hypertriglycéridémie ou des antécédents familiaux susmentionnées sont des facteurs de risque cardiovasculaires. Par des changements alimentaires durables vous pouvez améliorer ces risques cardiaques.

Consultation diététique en ligne dans toute la Suisse  pour retrouver une alimentation santé

Un pas vers une alimentation protectrice

Une alimentation de style méditerranéen contribue à la protection des vaisseaux sanguins mais également à la prévention d'autres maladies chroniques. En adaptant votre alimentation, vous prenez en main votre santé.

L' alimentation cardioprotectrice

Certains modèles de consommation alimentaires (régime méditerranéen, végétarien, DASH) permettent une amélioration du profil lipidique et d'autres facteurs de risque. Elles ont toutes en commun la promotion des aliments suivants : fruits et légumes, produits céréaliers complets, noix, graines et légumineuses.